Aide aux alpages

plan pastoral territorial

Les alpages : un secteur discret mais primordial de nos paysages et de notre économie

En Matheysine, les zones pastorales constituent près de 25% de la superficie totale du territoire. Cette prédominance fait de la Matheysine, le 2ème territoire pastoral de l’Isère, après l’Oisans ! C’est dire si les alpages sont importants dans la perception des paysages et dans l’organisation de notre économie montagnarde.

Accueillant près de 26 000 bêtes, ces zones agricoles d’altitude participent aussi à l’emploi :

  • 22 bergers et/ou vachers salariés, travaillent auprès des animaux directement dans les alpages, notamment 11 bergers dans le Valbonnais, dont la topographie fait des alpages des zones peu accessibles qui nécessitent une surveillance de proximité
  • 210 emplois au total sont en lien avec le pastoralisme (bergers, éleveurs, aides familiaux,…)

Les acteurs sont nombreux :

  • Les propriétaires fonciers : il s’agit souvent des communes mais aussi d’associations de privés ;
  • Les éleveurs qui sont généralement regroupés pour assurer les travaux, l’embauche de bergers, la transhumance …

Dans les particularités du territoire, nous pouvons noter l’alpage du Senépi : le plus grand alpage bovin organisé d’Europe !

Le Plan Pastoral Territorial : le programme animé par la CCM pour apporter des aides

Le maintien d’un pastoralisme dynamique et de qualité nécessite de lancer des travaux aussi divers qu’indispensables :

  • Réhabilitation ou construction de cabanes de berger
  • Alimentation en eau des troupeaux
  • Chemin d’accès aux alpages
  • Débroussaillage de fond pour lutter en permanence contre l’enfrichement et regagner du terrain parfois perdu
  • Clôtures et parcs de contention

Pour les mener à bien, les communes, les éleveurs et les associations foncières, peuvent bénéficier d’aides du Département, de la Région et de l’Europe, sous certaines conditions.

En 2015, la Communauté de communes a déposé sa candidature avec un programme complet pour tous les acteurs du territoire, le Plan Pastoral Territorial (PPT). Au printemps 2015, le dossier a été déposé ; une délégation de la CCM est allée présenter son projet à la Région et, enfin, notre territoire a été retenu pour son PPT, un programme de plus de 1 millions d’euros.

Ainsi pour la période 2016-2020, les communes et les associations foncières pastorales peuvent bénéficier de près de 700 000€ de subventions Région et Europe pour leurs travaux en alpages. Les groupements d’éleveurs peuvent, quant à eux, aller chercher des aides financières auprès du Département.

Il est aussi à noter que la quasi-totalité des travaux qui ont lieu en alpage sont réalisés par des entreprises du territoire, parfois spécialisées dans les travaux en pente notamment. Ceci renforce l’importance de l’économie induite par le pastoralisme en Matheysine.